FAQ

Modifier
Comment bien entretenir votre masque ?
  1. Laver votre masque chaque jour à l'eau tiède et au savon
  2. Laisser secher votre masque 
  3. Ranger votre masque dans un endroit propre

Même entretient de votre harnais 1 fois par semaine.

Peut-on raccourcir le temps de perfusion de la nutrition entérale ?

Le temps de perfusion est défini par les nutriments qui se trouvent dans votre poche de nutrition. Il est important de le respecter pour garantir la bonne assimilation des nutriments et une bonne tolérance de la perfusion.

J'observe une rougeur, oedème, douleur au niveau du point de ponction, que dois-je faire ?

Ceci peut être dû à une thrombose (obstruction) ou extravasation (diffusion du produit). La perfusion doit être immédiatement arrêtée. Il faut prévenir votre médecin.

La nutrition parentérale peut-elle donner de la fièvre ?

Oui, vous pouvez avoir de la fièvre. Il peut s'agir :

  • soit d'une infection sur cathéter
  • soit d'un débit de perfusion trop élevé.

Il faut prévenir votre médecin.

La nutrition parentérale peut-elle donner des diarrhées ?

La nutrition parentérale ne déclenche pas de diarrhées. Par contre, peuvent survenir des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements mais qui restent peu fréquents, surtout si l'on perfuse lentement.

Puis-je manger malgré la nutrition parentérale ?

Oui, sauf si votre médecin vous l'a contre-indiqué.

Qu'est-ce que la nutrition parentérale ?

La nutrition parentérale est une technique de nutrition artificielle administrée par voie veineuse. Celle-ci complète ou remplace l'alimentation normale. Elle vous apporte les éléments nécessaires à votre organisme en glucides, lipides, protéines, vitamines, oligoéléments et sels minéraux. Elles vous est nécessaire pour limiter votre dénutrition, maintenir voire améliorer votre qualité de vie, votre état physique et psychique. Elle peut aussi vous permettre la poursuite de vos traitements en diminuant leurs inconvénients et effets secondaires.

Comment organiser vos déplacements ?

Si vous partez en week-end, prévenez nous. Nous ferons le point avec vous sur vos besoins afin que toutes les conditions soient réunies pour que vous puissiez profiter de votre séjour. En France, nous avons un réseau d'associations qui pourront vous prendre en charge.

Que faire en cas de rougeur autour de la stomie ?
  • Surveiller tous les jours l'état de la stomie et bien la nettoyer permet d'éviter d'avoir recours à des traitement et dispositifs plus invasifs.
  • Autour de l'orifice de stomie, ces excroissances rougeâtres sont du tissu cicatriciel qui peut être douloureux. On peut les traiter avec une pommade à base d'hydrocortisone si elles sont douloureuses. Si la douleur est supportable, un peu d'eau, du savon et un bon séchage plusieurs fois dans la journée sont suffisants.
  • Surveiller tous les jours l'état de la stomie et bien la nettoyer permet d'éviter d'avoir recours à des traitements et dispositifs plus invasifs.
Que faire en cas d'arrachage de sonde nasale ?

Les sondes nasales peuvent être arrachées facilement, surtout chez les enfants. Le remplacement peut être effectué à domicile par un infirmier, ce geste est rarement urgent.

Quels sont les soins quotidiens ?
  • Le lavage des mains avant toute manipulation est obligatoire. Les soins quotidiens pour la nutrition entérale sont simples. Ils sont liés essentiellement à l'entretien de la gastronomie ou de la jejunostomie et aux changements de sondes nasogastriques, selon le cas.
  • Sonde nasogastrique : nettoyer l'aile du nez avec de l'eau savoneuse
  • Gastronomie : la douche reste le meilleur soin d'hygiène (si impossible, eau savonneuse ou sérum physiologique, puis séchage de la peau)
  • Faire pivoter le bouton pour éviter qu'il adhère à la peau
Que faire en cas d'arrachage du bouton de gastrostomie ?
  • En cas de retrait accidentel du bouton, le chenal pouvant se refermer rapidement, il est indispensable de le préserver.
  • Mettre en place le bouton de rechange que nous vous avons fourni.
  • Vous pouvez aussi insérer une petite sonde souple provisoirement que nous vous fournissons dans le "kit d'urgence"
Qu'est-ce que la nutrition entérale ?

La nutrition entérale est une méthode de nutrition artificielle qui utilise une grande partie du système digestif.
Elle vous est nécessaire pour limiter votre dénutrition, maintenir voire améliorer votre qualité de vie, votre état physique et psychique. Elle peut aussi vous permettre la poursuite de vos traitements en diminuant leurs inconvénients et effets secondaires.
Elle vous apporte les éléments nécessaires à votre organisme en glucides, lipides, protéines, vitamines, oligoéléments et sels minéraux.
Les nutriments sont directement acheminés dans l'estomac, le duodénum ou le jéjunum par différents moyens :

  • A l'aide d'une sonde nasale. La sonde entre par le nez, passe par l'oesophage et va jusque dans l'estomac ou plus bas, le duodénum.
  • A l'aide d'une gastrostomie : la sonde a son point d'entrée directement dans l'estomac.
  • A l'aide d'une jejunostomie : la sonde a son point d'entrée directement dans le jéjunum.

Ce mode d'alimentation va remplacer ou compléter vos repas.